Vous êtes ici

Route des Couleurs du Valle Oscuru (vallée sombre)

La « route des couleurs du Valle Oscuru » passe par la Vallée de Carranzo, également appelée « Valle Oscuru », et prétend mettre en valeur les caractéristiques et particularités de cette vallée structurée autour de la rivière Cabra. Il s’agit d’une route circulaire d’environ 13 km de long qui commence et termine dans la localité de Tresgrandas en traversant les localités de Santa Eulalia, Pie de la Sierra, el Cereceu, La Borbolla et Boquerizu.

Ses cotes maximum et minimum par rapport au niveau de la mer sont de 230 m dans la Sierra Planade la Borbolla (chaîne plate) et de 30 m pour la rivière Purón. En plus des signalisations indiquant la direction, elle comprend 7 panneaux informatifs faisant référence aux éléments naturels, historiques et ethnographiques de la vallée, comme les indianos, la source de la rivière Cabra, les moulins de la rivière, la faune environnante, la Sierra Plana, les palais de Braña Vieya et une vue panoramique sur la Sierra del Cuera, tous illustrés par des dessins de Julio Rey. L’on dit que le nom de « Valle Oscuru » remonte à une époque où les bois étaient si abondants que la lumière avait du mal à atteindre le sol et les ombres recouvraient tout. Les personnes âgées disent que « estaba cerrau de bosque » (enclos par le bois) ou, ce qui revient au même, que les bois recouvraient tout. Mais ils disent également que l’on a commencé a appelé la vallée de Carranzo, « el Valle Oscuru », puisque c’est le dernier endroit du canton de Llanes où est arrivée l’électricité. Il existe certainement d’autres raisons... il suffit de les chercher sur le chemin. La Rivière Cabra est un milieu naturel à l’importance reconnue. Sur ses berges se maintiennent quelques-unes des « taches » de bois au bord de rives les mieux conservés de l’orient des Asturies. Ces bois sont constitués fondamentalement d’aulnes et se situent en première ligne par rapport au lit de la rivière. Il s’agit d’un bois très dense et sombre où il peut même se former des galeries quand les cimes des arbres entre en contact entre les deux lisières, c’est pourquoi on le connaît aussi comme le « bois de galeries ». Il apparaît dans la directive européenne 92/43 CEE, (connue comme la Directive Habitats), comme « Habitat Prioritaire ». Cette rivière abrite aussi une des populations de loutres des plus stables des Asturies et dans les arbres abbatus à proximité l’Alimoche se reproduit tous les ans. Ce dernier reprend à partir de septembre son retour vers les zones d’hivernage en Afrique. Ces deux espèces apparaissent dans le Catalogue des Espèces Protégées de la faune Vertébrée de la Principauté des Asturies comme « Espèces Vulnérables ».

 

Sección: 
Naturaleza
Geolocalización: 
Youtube Facebook Flickr Slideshare Twitter

Fatal error: Allowed memory size of 134217728 bytes exhausted (tried to allocate 7140 bytes) in /var/www/vhost/llanes.es/home/html/modules/system/image.gd.inc on line 232